Tarku identifie de nouvelles cibles aurifères sur ses projets Apollo et Atlas

SASKATOON, le 28 février 2018. Tarku Resources Ltd. (TSX-V: TKU) (la « Société » ou « Tarku ») a le plaisir d’annoncer l’identification de nouvelles zones de till aurifère suite aux résultats préliminaires de travaux d’exploration sur les projets Apollo et Atlas dans le secteur de Matagami au Québec. Ces résultats permettent de faire ressortir un secteur principal où sont concentré des échantillons contenant plus de 15 grains d’or et d’identifier en amont glaciaire 3 cibles comme sources potentielles de ces grains d’or. Ces trois cibles, qui deviennent prioritaires pour les prochaines phases de travaux, sont appelées Apollo XI, Apollo XII et Apollo XV. Elles correspondent à la présence de haut magnétisme qui est associé à de l’altération à carbonate-hématite-magnétite et sont localisées dans le cisaillement aurifère régional de la rivière Waswanipi ou en périphérie. « Nous sommes très encouragé par ces résultats », a commenté Julien Davy, président de Tarku. « Ils renforcent notre interprétation selon laquelle le contexte aurifère de ces projets est similaire à celui de la faille régionale de Sunday Lake, hôte de la Mine Detour Lake et de la nouvelle découverte d’Exploration Midland, Zone Vortex ».

Cherchant à la fois à valider des résultats aurifères historiques et à identifier la source de la minéralisation aurifère, Tarku a planifié et fait exécuter un levé de till, d’humus et de roche à l’automne 2017. Les résultats montrent que le contenu en grain d’or des échantillons prélevés sur l’ensemble des 2 projets vari de 1 à 47 dont 18 échantillons contenant plus de 15 grains d’or, ce qui est plus élevé que la teneur du bruit de fond régionale

cibles aurifères

Les résultats présentent aussi une forte zonalité et permettent d’identifier 2 secteurs à fort contenu en grain d’or (> que 15) dont un secteur important qui est localisé dans la partie centre-sud du projet Atlas. « À partir de ce secteur, il est possible de remonter le dernier mouvement glaciaire documenté qui est orienté à N210º et de cibler les zones de haut magnétisme et d’altération d’Apollo XI, Apollo XII et Apollo XV comme prioritaires, a commenté le directeur de l’exploration de Tarku, Benoit Lafrance. Ces observations sont en accord avec notre modèle d’exploration de minéralisations de type or orogénique associées aux roches alcalines et aux intrusions porphyriques ».

« Nous avons acquis les projets Apollo et Atlas sur la base de plusieurs intérêts géologiques; Entre autres sur l’information fournie par la plus récente cartographie du secteur et sur les résultats historiques qui avaient identifié la présence de grains d’or dans les dépôts glaciaires », a commenté Julien Davy, président de Tarku. « Ces résultats démontrent la présence d’un secteur à fort contenu en grain d’or ce qui nous permettra de concentré nos prochains efforts d’exploration dans certaines zones prioritaires le long du cisaillement aurifère de la rivière Waswanipi et des autres contacts prometteurs qui sont présents sur plus de 19 kilomètres ».

Le comptage des grains d’or a été effectué par microscope optique sur la fraction grossière du till (> 50μ) et par microscope électronique à balayage (MEB) sur la fraction fine du till (< 50μ) récupérée par la méthode ARTGold™ (Advanced Recovery Techonology for Gold), une technologie exclusive développée par IOS Service Géoscientifiques de Chicoutimi. Le levé terrestre et héliporté effectué au mois de novembre 2017 a permis de prélever 81 échantillons de till et d’humus réparti de façon à couvrir l’ensemble des 2 projets. Les résultats finaux du comptage de grain d’or, de l’analyse des métaux de la fraction fine, du comptage de cailloux et de l’analyse de l’humus seront disponibles dans les prochains mois.

Projet Apollo et Atlas

Basée sur une approche innovante qui consiste à utiliser des modèles d’exploration différents du modèle qui est habituellement utilisé dans un secteur, Tarku explore pour le potentiel aurifère dans le camp minier à métaux de bases de Matagami sur une importante position de terrain sur la marge nord de la Sous-province géologique de l’Abitibi.

Le projet Apollo, détenu à 100% par Tarku, est adjacent au nord du projet Atlas. Il est constitué de 105 titres miniers (5 550 ha) centrés sur le cisaillement ductile de la Rivière Waswanipi. Cette structure régionale est caractérisée par la présence de roches alcalines, de conglomérats polygéniques (type Timiskaming) et d’intrusions porphyriques à valeurs anomales de l’ordre de plusieurs centaines de ppb d’or (GM 52712). Ce couloir, altéré en carbonate-hématite-magnétite, est également l’hôte de l’indice aurifère de la rivière Waswanipi (2,36 g/t Au sur 1 m; 1991, GM 51193) qui est encaissé dans un dyke porphyrique et des tufs altérés en pyrite-fuchsite. Tous ces métallotectes présentent un contexte favorable aux minéralisations de type or orogénique associées aux roches alcalines et aux intrusions porphyriques que Tarku interprète comme similaire à celui de la faille régionale de Sunday Lake, hôte de la Mine Detour Lake. Tarku met en garde que la minéralisation présente à la mine Detour Lake ou dans la Zone Vortex n’est peut-être pas indicatif de la minéralisation qui pourrait être identifiée sur ses projets de Matagami, ceci demeurant un modèle d’exploration conceptuel.

Le projet Atlas, détenu à 100% par Tarku, est adjacent au sud du projet Apollo. Il est constitué de 89 titres miniers (4 870 ha) caractérisés par la présence d’une séquence volcanique dont les faciès et les affinités géochimiques sont similaires à la Formation de Bousquet du sud de l’Abitibi (hôte de la Mine LaRonde, Au-Zn-Cu-Ag). La séquence volcanique qui est en contact avec des roches sédimentaires contient également des altérations à tendances alumineuses à séricite-chloritoïdes. Ces observations sont favorables à la présence de minéralisation de type sulfures massifs volcanogènes aurifères (Au-Ag-Cu-Zn). Tarku met en garde que la minéralisation présente à la mine LaRonde n’est peut-être pas indicatif de la minéralisation qui pourrait être identifiée sur ses projets de Matagami, ceci demeurant un modèle d’exploration conceptuel.

À propos de Tarku Resources Ltd. (TSX-V: TKU)

Tarku Resources Ltd. est une société d'exploration axée sur la génération de projets pour les métaux précieux et les métaux de base en menant des activités d'exploration dans des zones à fort potentiel géologique et à des niveaux élevés d'acceptabilité sociale. Tarku détient 100 % des intérêts dans tous ses projets ainsi que l’option d’acquérir 50 % sur un projet de SOQUEM. La génération de projet étant la base du développement minier, la vision de Tarku est de générer des projets d'exploration avec un excellent potentiel pour des partenaires ou des acheteurs éventuels. Tarku possède une équipe de gestion expérimentée ainsi qu’une équipe technique solide. L'objectif de Tarku est de créer de la valeur pour ses actionnaires grâce à l’acquisition stratégique de projets d’exploration, à l'utilisation de techniques d'exploration innovantes et à l'exploration de terrains fertiles. La direction met en garde que les résultats passés ou les découvertes sur des terrains proches ne sont pas nécessairement indicatifs des résultats qui peuvent être obtenus sur les projets de la Société.

M. Benoit Lafrance, géo., Ph.D., directeur de l’exploration et administrateur de Tarku est la personne qualifiée selon le Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers qui a préparé, supervisé et approuvé la rédaction des informations techniques contenues dans ce communiqué de presse.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site internet de la Société ou contacter :

Sylvain Laberge, Chef de la direction

+1 (514) 702-9841
moc.s1537473977ecruo1537473977seruk1537473977rat@o1537473977fni1537473977

Julien Davy, Président
+1 (514) 618-7287
moc.s1537473977ecruo1537473977seruk1537473977rat@o1537473977fni1537473977

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n'assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l'exactitude du présent communiqué.

Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques et à des incertitudes connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les activités et les résultats réels diffèrent considérablement des résultats attendus et des activités prévues. Ces risques et incertitudes comprennent ceux qui sont décrits dans les rapports périodiques de Tarku, y compris le rapport annuel, ou les documents que Tarku dépose à l’occasion auprès des autorités en valeurs mobilières.

Inscrivez-vous au bulletin de nouvelles

Nous venons de vous envoyer un courriel de confirmation; veuillez svp suivre les instructions pour finaliser votre inscription. Merci!