Tarku prend une position stratégique dans le district historique en cuivre, or et argent de Tombstone, Arizona

Télécharger la version PDF   |   Voir tous les documents sur Sedar

MONTRÉAL, le 5 octobre 2020. Tarku Resources Ltd. (TSX-V: TKU) (la « Société » ou « Tarku ») a le plaisir d’annoncer qu’elle a conclu un accord avec des tiers sans lien de dépendance, établissant les conditions dans lesquelles Tarku a l’intention d’acquérir jusqu’à 75% sur 1 250 hectares dans le district minier à cuivre, or et argent de la région de Tombstone, Arizona. L’entente est sujette à l’achèvement de la revue diligente du projet, à la finalisation d’une entente définitive régissant l’acquisition et à l’obtention de toutes les approbations réglementaires nécessaires, y compris l’approbation de la Bourse de croissance TSX (la «Bourse»).

Faits saillants de l’acquisition :

  • Acquisition de claims couvrant 1 250 hectares dans une région minière historique,
  • Tarku deviendra l’un des plus importants propriétaires de claims dans le district minier historique de Tombstone,
  • Combinaison de claims du Bureau of Land Management (BLM), de claims brevetés (« patented ») et non brevetés (« unpatented »),
  • Claims situés à proximité de Tombstone et de ses nombreuses mines historiques à haute teneur d’argent,
  • Les exploitations historiques ont uniquement axé sur les veines à haute teneur,
  • Claims sous-explorés car principalement axés sur du forage de veines à haute teneur d’Ag proches de la surface,
  • Les interprétations plus récentes suggèrent un système porphyrique Cu-Au de grande ampleur,
  • Nombreuses cibles d’exploration déjà identifiées.

Julien Davy, président et chef de la direction de Tarku, a déclaré: « Tombstone a une incroyable histoire minière. La région a produit environ 32 millions d’onces d’argent à une teneur moyenne de près de 26 oz/t ainsi que 260 000 onces d’or à 6,5 g/t et en moindre quantité d’autres métaux de base comme le plomb, le zinc, le cuivre, le zinc et le manganèse. Auparavant considéré comme un district de type épithermal à argent-plomb-zinc de taille et de potentiel limités, nous comprenons aujourd’hui que la minéralisation est associée au volcanisme et à la formation de caldeira associée, ainsi qu’aux assemblages d’altérations caractéristiques des gisements de cuivre porphyrique et de leurs systèmes environnants. Il n’est pas surprenant de trouver des mines de type porphyre à Cu-Au de classe mondiale plus au sud dans les mêmes formations géologiques. »

« Le projet de Tarku résulte de l’amalgame de claims exceptionnels dans le district de Tombstone. En raison de leur capacité technique à pomper de l’eau dans les années 30, la production d’argent a principalement eu lieu de 0 à 200 m de profondeur. Nous pensons que ces exploitations sont la pointe de l’iceberg d’un plus grand système de porphyre à Cu-Au. La région n’a jamais été explorée avec une vue d’ensemble et en utilisant une approche systématique à l’aide technique moderne ».

L’histoire de la région de Tombstone

Le projet est situé dans le célèbre district minier de Tombstone du comté de Cochise, en Arizona. Cette région, qui est l’une des premières régions minières d’argent de l’ouest des États-Unis, a commencé à produire de nombreuses mines d’argent dès 1877. Malgré la quantité attrayante d’argent trouvée dans le district, la faiblesse du prix du métal dans les années 1915 a conduit les producteurs à se concentrer principalement sur les veines à haute teneur. Suite au cours des 38 années de production active de minerai d’argent dans la région de Tombstone (de 1877 à 1915), ce ne sont pas les fameuses querelles des  clans Earp et Clanton, les bandits ou leur incapacité technique à gérer les eaux souterraines qui ont eu un effet sur le déclin des mines, mais bien la baisse des prix du métal, les paniques financières et la suppression de l’étalon argent comme monnaie américaine.

Par la suite et stimulée par un prix de l’or plus élevé, la région a connue des productions sporadiques à différentes périodes. Grace à « l’effort de guerre » pendant la Seconde Guerre mondiale, le district a connu des études sur des gisements de manganèse. Les travaux d’exploration à la fin des années 1950 ont montré des valeurs en plomb et en zinc et en 1965, quelques forages, qui ont été complétés pour tester le modèle de type porphyre à cuivre, ont recoupé des zones d’altération à proximité de brèches avec une minéralisation continue mais de faible teneur.

Entre 1980 et 1985, Tombstone Exploration, Inc. a exploité une mine à ciel ouvert sur la veine Contention et a produit jusqu’à 3 000 tonnes par jour de minerai d’une moyenne de 1,25 oz/t Ag et 0,6 g/t Au cependant aucun forage d’exploration n’a été effectué et aucune réserve d’importance n’a été estimée avant l’exploitation minière.

Le projet de Tarku à Tombstone

Le projet couvre un total d’environ 1 250 hectares (13 km2) adjacent et au sud de la ville de Tombstone dans comté de Cochise, en Arizona. Il consiste en une combinaison de claims du Bureau of Land Management (BLM), de claims brevetés (« patented ») et non brevetés (« unpatented ») (voir figure 1).

La zone est caractérisée par des épisodes de formations de montagnes et de sédimentation (érosion des montagnes) injectées par de nombreuses intrusions granitiques. Des roches plus anciennes composées d’épaisses séquences de sédiments recouvrent de manière discordante les collines de Tombstone. Ces dernières sont d’excellente roche hôte pour la minéralisation car leurs caractéristiques à la foi chimiques et mécaniques font qu’elles se fracturent facilement sous la pression tectonique et fournissent ainsi des pièges pour l’injection de veines et de minéralisation. La principale source de production du district minier de Tombstone provient de veines à haute teneur associées à ces fractures.

Bien que Tombstone ait été principalement un camp minier d’argent, une quantité substantielle d’or et de plomb, ainsi que du cuivre, du zinc et de manganèse ont également été produits. Le ratio de la production argent / or documenté entre 1877 et 1937 est de 126 pour 1 et provient principalement des fractures remplies de veines minéralisées recoupant des sédiments. Quatre-vingt-quinze pour cent ou plus de la production provient de zones allant de la surface jusqu’à 200 m de profondeur et provient principalement de minerais oxydés.

Des publications et la compilation de données plus récentes ont conclu que la géologie et la structure de types volcaniques de la région sont, à l’échelle du district, liées à une caldeira d’âge Laramide. La minéralisation dans le district est également liée à cette caldeira et à la migration des fluides hydrothermaux associée. Ces districts sont typiquement répartis entre des périphéries riches en argent et des teneurs plus élevées en or et métaux de base plus à proximité des intrusions. La minéralisation cuivre-or apparait alors dans des stockworks ou skams associés à ces intrusions.

Au début des années 70, l’American Smelting & Refining Company (ASARCO) a obtenu un bail minier sur les claims Horne autour de la brèche Robbers’ Roost. Ils ont foré 3 trous d’une profondeur maximale de 1 700 m (5 000 pi) sur une zone d’altération porphyrique en cuivre à proximité des brèches. Ces trous ont recoupé une minéralisation continue mais de faible teneur, recoupant verticalement de la surface vers la profondeur, une première minéralisation en plomb-zinc et ensuite une minéralisation de type cuivre porphyrique comprenant de la pyrite disséminée, de la chalcopyrite et de la molybdénite, ainsi que du feldspath K secondaire et de l’anhydrite violète. Les bas prix du cuivre de l’époque ont découragé la poursuite de l’exploration du cuivre à cette profondeur.

Ces claims sont compris dans l’entente de Tarku et ces données permettent à la direction de Tarku de croire fortement que la zone de Tombstone a le potentiel d’abriter un important système de cuivre porphyrique associé à de la minéralisation aurifère et argentifère.

Tarku met en garde que les comparaisons avec la minéralisation d’un système de cuivre porphyrique peuvent ne pas être indicatives de la minéralisation qui pourrait être identifiée sur le projet de la société dans la région de Tombstone et sont utilisées comme modèle d’exploration conceptuel.

Sommaire de la transaction

Tarku a le droit, mais pas l’obligation, d’acquérir jusqu’à 75% d’intérêt sur 3 ans dans les claims miniers du vendeur en finançant jusqu’à 3 M$ US en dépenses d’exploration sur le projet comme suit:

  • Tarku acquerra un intérêt de 25% sur la propriété après avoir dépensé 1 000 000 $US en frais d’exploration au cours de la première année de la période d’acquisition.
  • Tarku acquerra un intérêt supplémentaire de 26% (total de 51%) sur la propriété après avoir dépensé 1 000 000 $US supplémentaires en frais d’exploration et avoir produit un rapport 43-101 sur la propriété au cours des 2 premières années de la période d’acquisition
  • Tarku acquerra un intérêt supplémentaire de 24% (total de 75%) sur la propriété après avoir dépensé 1 000 000 $US supplémentaires pour un cumulatif de 3 000 000 $US en frais d’exploration au cours des 3 premières années de la période d’acquisition.

À la fin de cette période d’acquisition, le vendeur et Tarku deviendront des partenaires d’une coentreprise sur la propriété, 75% Tarku, 25% le vendeur. Si le vendeur choisit de disposer de son intérêt restant, Tarku conservera un droit de premier refus.

La transaction est une transaction sans lien de dépendance. Conformément aux termes de l’accord, il est prévu que l’entente définitive concernant la transaction sera signée au plus tard le 15 octobre 2020, date à laquelle la Société publiera un communiqué de presse complet sur la transaction.

À la signature de l’entente définitive, Tarku émettra 3 000 000 d’actions ordinaires aux vendeurs en contrepartie des projets. Les actions seront soumises à des restrictions de revente de 4 périodes égales de 6 mois chacune et un RoFR permettra à Tarku de placer ces actions auprès d’actionnaires existants au prix du marché en vigueur. À chaque date anniversaire au cours des 3 ans de l’entente, Tarku paiera 175 000 $US aux vendeurs dont un minimum de 50 000 $US sera un paiement en espèces et 125 000 $US seront payés en actions ou en espèces à sa discrétion de la compagnie. De plus, Tarku devra effectuer plusieurs paiements d’un total de 725 000 $US répartis sur les 2 prochaines années pour acheter des options spécifiques que le vendeur a sur certaines claims brevetés et non brevetés.

La réalisation de la transaction est soumise à un certain nombre de conditions, y compris, mais sans s’y limiter, les conditions clés suivantes:

  • Exécution de l’entente définitive,
  • Achèvement de la revue diligence mutuellement satisfaisante, et
  • l’obtention de toutes les approbations réglementaires nécessaires, y compris l’approbation de la Bourse de croissance TSX.

M. Julien Davy, P.géo., M.Sc., MBA, président et chef de la direction de Tarku est la personne qualifiée selon le Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers qui a approuvé les informations techniques contenues dans ce communiqué de presse.

À propos de Tarku Resources Ltd. (TSX-V: TKU)

Tarku est une société d’exploration axée sur de nouvelles découvertes. Tarku possède 100% des projets surnommés les « 3 A » (Apollo, Admiral and Atlas), localisés dans la ceinture de roches vertes de Matagami, interprétée par la direction comme le prolongement vers l’est au Québec de la ceinture de Détour. Cette ceinture de roche vertes a démontré son potentiel en Au et en métaux de base grâce aux récents succès d’exploration des sociétés comme Midland Exploration Inc., Wallbridge Mining Company Ltd. et Probe Metals Inc.

La génération de projets est le fondement de la création de valeur dans le secteur minier. Tarku génère des projets durables en menant des activités d’exploration dans des zones à fort potentiel géologique et à des niveaux élevés d’acceptabilité sociale; des projets qui peuvent être explorés et développés rapidement avec le soutien de la communauté. Tarku possède 28 074 038 actions en circulation, dont environ 85 % sont détenues par des initiés et ses actionnaires principaux. La direction évalue aussi actuellement d’autres opportunités et projets afin d’améliorer le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour les actionnaires.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site internet de la Société ou contacter :

Julien Davy, Président et Chef de la direction

– www.tarkuresources.com

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué. Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques et à des incertitudes connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les activités et les résultats réels diffèrent considérablement des résultats attendus et des activités prévues. Ces risques et incertitudes comprennent ceux qui sont décrits dans les rapports périodiques de Tarku, y compris le rapport annuel, ou les documents que Tarku dépose à l’occasion auprès des autorités en valeurs mobilières.

Inscrivez-vous au bulletin de nouvelles

Nous venons de vous envoyer un courriel de confirmation; veuillez svp suivre les instructions pour finaliser votre inscription. Merci!